Devenez Ami de la Fondation

Devenez Ami de la Fondation

Pour les particuliers et les entreprises

Vous aimez l’esprit transdisciplinaire de la programmation qui combine art, sciences et poésie, les résidences de recherche artistiques et d'écriture et les expositions dans un lieu au patrimoine architectural unique, soutenez-nous !

Colloque Art & Engagement 2022 : rencontre avec l’artiste Odonchimeg Davaadorj

Pour la 5ème édition du Colloque Art & Engagement, Thanks for Nothing s’associe avec la Fondation pour une rencontre avec l’artiste visuelle Odonchimeg Davaadorj et Ghada Hatem, gynécologue et fondatrice de la Maison des femmes à Saint-Denis. Accueilli dans l’Auditorium du Louvre, le colloque réunit une dizaine d’intervenants – artistes et penseurs engagés -, pour mettre en lumière les voix et droits des femmes.

 

Odonchimeg Davaadorj née en 1990, quitte la Mongolie à seulement 17 ans pour la République Tchèque, avant de rejoindre Paris en 2009, où elle se lance dans des études artistiques. Diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure d’Art Paris-Cergy (ENSAPC), elle a présenté son travail au sein d’expositions collectives (Salon de Montrouge, 63e édition, 2018 ; Galerie Premier  Regard, Paris, 2018 « Matters of Concern », Hermès La Verrière, Bruxelles, 2019 ; « Even the rocks reach out to kiss you », Transpalette, Bourges, 2021 ; « Animal Kingdom », Âme Nue, Hambourg, 2021, « Danse et Rituel », Centre National de la Danse, Pantin, 2021) et a bénéficié de solo shows, notamment au sein de la galerie Backslash (2019 et 2021). Elle est représentée par la galerie Backslash (Paris) et la Re.Riddle Gallery (San Francisco).

Ghada Hatem-Gantzer est gynécologue obstétricienne. 
Née au Liban, elle intègre la faculté de médecine de Paris en 1977. Elle rejoint la maternité de l’hôpital de Saint-Denis en 2010, où elle crée un centre de prise en charge de l’infertilité, une unité de prise en charge du cancer du sein en partenariat avec l’Institut Curie, et une unité de prise en charge des mutilations sexuelles.
Consciente de l’impact des violences sur la santé des femmes, et convaincue que les médecins et les sages-femmes sont leurs premiers interlocuteurs, elle fonde en 2016 la Maison des femmes de Saint-Denis, première unité de soins dédiée à la prise en charge globale des victimes. La Maison des femmes a reçu le Prix de la paix de l’hôpital Saint-Pierre à Bruxelles, et le prix du Citoyen Européen en 2018.

 

Informations pratiques
Lundi 30 mai, 13h15-14h
Paris, Auditorium du Musée du Louvre
Découvrez le programme complet du colloque ici

0