Devenez Mécène de la Fondation

Devenez Mécène de la Fondation

Pour les particuliers et les entreprises

Vous aimez l’esprit transdisciplinaire de la programmation qui combine art, sciences et poésie, les résidences de recherche artistiques et d'écriture et les expositions dans un lieu au patrimoine architectural unique, soutenez-nous !

Habiter le temps : marche avec Jean-François Pirson

Et pour toi, que veut dire habiter ? Pour prolonger le débat sur l’architecture du Futur à l’aune des ruines du Présent que propose l’exposition Warché actuellement à la Fondation, Jean-François Pirson nous invite à une marche philosophique à Ixelles, quartier de la fondation. Sa démarche pédagogique  tend, par l’expérience, à élargir notre conception de l’architecture, de l’habitation. Il dit vouloir libérer l’habiter de la sédentarisation.

Artiste-pédagogue, initié à la danse, professeur honoraire à l’Institut Supérieur d’Architecture Lambert Lombard (Liège), Jean-François Pirson exprime son rapport à l’espace dans des pratiques diverses : texte, dessin, photographie, marche, installation et ateliers ouverts à l’expérience plastique et kinesthésique de l’autre. Deux monographies éditées par la Cellule architecture de la Fédération Wallonie-Bruxelles, dans la collection Fenêtre sur rendent compte de sa démarche : Jean-François Pirson, Pédagogies de l’espace – workshops, et Jean-François Pirson, Pratiques de territoire, marches et workshops.

L’architecture apprivoise l’espace et le temps pour les rendre tolérables, habitables, assimilables par l’individu. Elle répond à un questionnement existentiel en créant une maison, un chez soi. L’architecte rend fini l’infini en le ramenant à l’échelle de son corps. C’est l’être humain qui trace un cercle au sol, à sa taille, et décide d’habiter dans ce périmètre. C’est l’homme de Vitruve, fondement de l’architecture, dont les mouvements du corps dessinent un cercle.

D’une durée de 165 minutes, le rythme de cette marche devrait aviver notre perception du territoire – habité individuellement et collectivement – et de ses ambiances, remuer une pensée du dehors.

 

Informations pratiques

Samedi 1er octobre, 14h
Durée : 2h30
Le point de rencontre et les autres informations pratiques sont communiquées à la réservation.

Cette balade silencieuse sera suivie d’une visite commentée de l’exposition Warché

0